Monthly Archives: April 2014

“Nikola Tesla, inventeur méconnu” par Ève-Éloïse Ragueneau

Nikola Tesla, inventeur méconnu

Que vous évoque le nom de Nikola Tesla ? Probablement quelques bribes de souvenirs épars… Permettez-moi de vous éclairer sur l’inventeur du courant alternatif.

Nikola Tesla est d’origine serbe. Né en 1856 à Smijan dans l’Empire autrichien (Croatie actuelle), il fut l’un des plus grands génies à qui nous devons nos télévisions, nos téléphones, etc.

La majorité des découvertes (pour ne pas dire toutes…) constituent la somme de petites découvertes qui ont chacune leur importance. À titre d’illustration, pour inventer la télévision il nous a bien fallu un siècle et demi, d’abord en projetant une image fixe d’un poste à un autre pour aboutir à une image animée, en couleur, avec du son et diffusée en direct au niveau national ou mondial.

Mais revenons à Nikola Tesla, né par une nuit orageuse, il démontrera très vite sa capacité à tout mémoriser et à tout … compter, les marches qu’il descendait, le temps qui passe. Il croyait même en l’existence des Martiens ! Il faut être fou, n’est-ce pas ? Mais génie et folie ne sont-ils pas deux mots distincts pour expliquer l’inexplicable de certains êtres humains ? Comme nous l’exprime clairement Edgar Allan Poe « Les hommes m’ont appelé fou ; mais la science ne nous a pas encore appris si la folie est ou n’est pas le sublime de l’intelligence. »

Nikola Tesla ne pouvait s’empêcher d’annoncer ses projets avec plus d’illusion que de raison. Cette attitude lui valut une certaine réticence du public mais une admiration des journaux toujours à l’affût de nouveauté. Nikola Tesla eu des centaines d’idées et obtint même le record de dépôt de brevet, 300 au total !

Il voulait également que toute la population puisse avoir accès à l’électricité. Pour cela, il a imaginé et réalisé une expérience à Colorado Springs (aux États-Unis). Un jour, lorsqu’il mit en marche un interrupteur, cela provoqua d’immenses éclairs et une tempête qu’on entendra à 25 km à la ronde. Ce phénomène s’appellera par la suite la résonance de Schumann. Il en conclura donc que les humains peuvent avoir accès à l’électricité à distance, grâce à une centrale électrique située à quelques kilomètres.

Et il fit le raisonnement suivant : la fréquence des ondes alpha du cerveau humain est comprise entre 6 et 8 Hz. Il en va de même pour tous les organismes vivants. La résonance de Schumann vibre entre 6 et 8 Hz. Grâce à cela, on peut donc contrôler tous les organismes vivants présents sur Terre. Prenant conscience des risques que cela pouvait produire, il mit un terme à ces expériences sur le sujet.

Mais pour cette expérience, ou bien d’autres tout aussi spectaculaires, Nikola Tesla a-t-il été mentionné dans nos cours de physique ? Ne devrait-il pas être connu de tous,  pour nous avoir autant fait avancer ? Y a-t-il d’autres chercheurs d’exception dont on ignore à ce jour l’existence ?

Le 7 janvier 1943, Nikola Tesla s’éteignit avec la conviction d’avoir accompli ce pour quoi il était venu.

Ève-Éloïse Ragueneau