Monthly Archives: September 2013

Lina Cherrat : Tesla article

 

Nikola Tesla. Ceux qui le connaissent ont en tête ses indénombrables découvertes et inventions : le courant alternatif, l’amélioration de la distribution de la lumière, le moteur électrique, le laser, la télécommande, le début de la robotique.. Nikola Tesla est l’homme dont les découvertes scientifiques ont  fait entrer l’humanité dans le 21ème siècle.

 Tesla, l’ingénieur, le génie mais n’était-il que cela ?

Cette  image d’homme enfermée dans son laboratoire, semblant indifférent aux enjeux philosophiques et humains correspond-t-telle a la réalité?

 Plus on se plonge dans la vie et les écrits de Tesla plus on découvre un homme qui au-delà d’avoir révolutionné la Science, était d’une humanité incroyable. Tesla fut un défenseur de la Science pour tous, un précurseur du développement durable, un philosophe à la recherche de nouveau moyens de construire la paix…et tant d’autres choses.

La Science telle que la concevait Tesla se devait d’être loin de toutes préoccupations monétaires. Oubliant souvent de déposer ses brevets d’invention, beaucoup s’approprièrent son travail. Du prix Nobel accordé à Marconi pour la radio, à l’invention du radar attribué entièrement à R Watson-Watt en passant pas Edison considéré à tort comme le père du courant alternatif, les exemples ne manquent pas. Beaucoup ont cherché à décrédibiliser   Tesla. Certains accidents (notamment les coupures de courant qui se sont déroulées en 1899 lorsqu’il expérimentait la terre comme conducteur d’électricité au Colorado) ont pu faire croire que la passion de Tesla pour la Science le rendait indiffèrent à la santé des vies humaines. Ceci est contraire à la réalité, ainsi Tesla interrompu ses expérimentations sur les rayons X considérant que cela présentait trop de danger. En revanche Edison n’hésita pas à continuer ses expérimentations ce qui conduisit à la mort de Clarence Dally, son assistant. Tesla vécu entouré, dépendant même, de businessman, de politiciens, de financiers qui ne recherchaient que le profit. Le rêve de Tela était de construire une tour immense à New York qui en utilisant la terre comme conducteur aurait pu fournir de l’énergie a l’ensemble de l’humanité gratuitement et sans utiliser de fils électrique. Un jour, ceux qui finançaient la construction  comprirent qu’il n’y aurait aucun moyen de mesurer l’énergie fournie par la tour et de faire des profits. Le projet fut alors abandonné.

Le texte « the transmission of Electrical energy as a mean of futhering peace » écrit par Tesla révèle la préoccupation du philosophe-scientifique qu’il était, de construire un monde de paix. Il fut l’un des premiers à argumenter pour que la science se concentre sur les armes défensives plutôt qu’offensives ou ce qu’il appelle « the satanique Science of destruction ». De plus dans un monde ou une conception réaliste des relations internationales était encore dominante, il oppose une conception novatrice. Considérant que «  fights between individuals as well as governments and nations invariably result from misunderstanding”, il avance l’idée que la Science est l’outil central au service de la paix.  L’utilisation d’énergie permettant les transports, le télégraphe, le téléphone, la photographie, l’impression de journaux, contribue sans cesse à la diffusion de connaissances pluridisciplinaires. Ceci conduit aussi à ce qu’il appelle l’« annihilation of distance » permettant de rapprocher les hommes et de faciliter une compréhension mutuelle. Tesla, le visionnaire. Son cri du cœur « it is not a dream, it a simple feat of electrical engineering, only expensive-blind, faint hearted, doubting world!” laisse transparaitre à quel point il était un homme trop en avance sur son temps

Tesla nous a laissé l’héritage de multiples inventions et découvertes .Mais plus que cela il nous a laissé en héritage ses valeurs : l’espoir d’une science pour tous, pas seulement d’une poignée de privilégiée détenant les brevets ou l’argent, l’espoir d’une science en harmonie avec la Nature, celui d’une science qui permettrait de rapprocher les Hommes, l’espoir enfin d’une science dédie au progrès de  l’humanité toute entière.  Cet espoir dont il est l’un des symboles, perdure et se renforce encore aujourd’hui.

Lina Cherrat

Massachusetts Institute of Technology